Jean-Louis Geymond

Originaire de Boulogne-sur-Mer et licencié à l’U.S. Orléans, Jean-Louis venait tous les étés à La Motte-Servolex. D’abord stagiaire, dès 1989 il devient un cadre du stage d’été avec Guy, Yves DELVINGT et Fabien CANU. Il faisait partager son judo explosif et sa grande gentillesse.

Le 13 août 1991 il quitte le stage et lutte jusqu’au 26 décembre, date à laquelle il succombe à un cancer à l’âge de 25 ans.

Il laisse un vide immense dans le judo français. Sans ce départ prématuré, Jean-Louis aurait assurément atteint les sommets du judo mondial, comme le préfigurait son palmarès : multiple champion de France, médaillé européen, vainqueur du Tournoi de Paris et de la prestigieuse coupe Kano exposée ci-dessus. Notre dojo porte son nom.